5 mythes sur le Hacking que vous devez arrêter de croire

Mis à jour le 12 janvier 2019MichelHacking Éthique22CommentairesFacebook56TwitterEmailPlus d’options…5

Le hacking et les moyens de sécuriser son ordinateur se font de plus en plus populaires. Les personnes prennent de plus en plus conscience des risques, mais souvent les moyens de se protéger sont complètement erronés et pourtant bien ancrés dans la tête des internautes.

Dans l’article d’aujourd’hui je vais reprendre sous forme compilée les 5 grands mythes sur le Hacking avec les liens vers les articles qui en parlent.

Non seulement je vais donner ces 5 mythes mais aussi vous dire ce que vous devriez faire à la place.

Note: Je préviens une nouvelle fois les puristes que le terme “hacking” est volontairement utilisé dans le titre même si le mot “piratage” est plus adapté dans certain cas.

Mythe 1 : Il faut un bon antivirus ou passer sous Mac/Linux

antivirus

Ce qu’on pense : “Si l’antivirus dit que tout est ok, c’est que tout est ok”. “De plus, je vais passer sous Linuxet je n’aurais plus de soucis avec les piratages”.

En réalité : Les éditeurs d’antivirus ont contribué malgré eux au développement de piratage faciles. En effet, l’antivirus ne détient pas la vérité absolue et ce n’est pas parce qu’il dit que tout est en ordre que c’est vraiment le cas. Le cas du phishing (ou hameçonnage) nous le prouve bien. J’en ai suffisamment parlé et je ne vais pas y revenir.

Pour le cas Mac et Linux, c’est la même chose, croire qu’on est en sécurité nous rend vulnérable, car on l’est peut-être un peu plus, mais on ne l’est toujours pas totalement.

Mythe 2 : Si je ne télécharge rien, il n’y a pas de risques

télcharger virus

Ce qu’on pense : “J’utilise juste Internet pour Facebook et lire mes mails, je télécharge jamais rien donc j’ai pas de soucis à me faire”.

En réalité : Bien qu’un programme malveillant n’apparaît jamais par hasard sur votre ordinateur, il n’est tout de même pas nécessaire d’installer quoi que ce soit sur votre ordinateur pour vous pirater.

La preuve est la même que celle du mythe précédent : Les pages de phishing et tout autre moyen ne demandant pas de télécharger peuvent être utilisés pour pirater.

Mythe 3 : Si je vois le cadenas et httpS, je suis en sécurité

https

Ce qu’on pense : “On m’a dit que https voulait dire que mes données étaient sécurisées et que je pouvais donc acheter ou me connecter en toute confiance”.

En réalité : Cela demande de connaître plus précisément le fonctionnement de https. Ce dernier va chiffrer la communication entre votre ordinateur et le serveur hébergeant le site que vous visitez. Ainsi, si une personne intercepte votre trafic réseau, notamment avec Wireshark, elle pourra récupérer les données mais elle ne pourra pas les déchiffrer, contrairement à un site qui utilise http.

Par contre, si un programme espion se trouve sur votre ordinateur, ou si encore une fois vous êtes victime de hameçonnage, le cadenas et https ne servent absolument à rien.

Le programme espion récupère ce que vous tapez au clavier, il s’en moque donc que le trafic soit sécurisé du côté du réseau. La page de phishing quant à elle peut très bien être en https, mais le pirate est l’auteur du site et recevra donc vos informations sans aucun problème.« Non, vous n’êtes pas forcément en sécurité sur un site HTTPS »CLIQUEZ POUR TWEETER PARTAGER SUR FACEBOOK PARTAGER SUR LINKEDIN

Mythe 4 : Si un pirate a mon adresse IP il peut me pirater

adresse IP

Ce qu’on pense : “Il y a des pirates très très forts qui peuvent entrer dans mon ordinateur si jamais ils récupèrent mon adresse IP”.

En réalité : Cette fois, il s’agit de l’effet inverse, c’est-a-dire la peur systématique bien que justifiée d’être piraté.

En disposant de votre adresse IP, on peut au mieux vous localiser approximativement et vous surcharger de requêtes. Rien à voir avec le fait de se faire voler son mot de passe ou de se retrouver avec un “hacker dans son ordinateur” venu via votre IP.

Mythe 5 : On peut pirater un compte avec un seul programme

fake facebook hack

Ce qu’on pense : “Les vrais pirates utilisent des programmes spécialisés pour pirater des comptes”.

En réalité : Je pensais pourtant avoir bien insisté sur ce point, mais visiblement trop de personnes continuent à croire dur comme fer qu’il est possible de pirater avec un seul programme.

Je vais donc prendre le problème dans l’autre sens : Oui il est possible de pirater avec un programmemais c’est vous qui allez être piraté au lieu de pirater quelqu’un d’autre. Ces programmes agissant comme des programmes de phishing.

Voir l’article: Comment un pirate peut hacker votre compte Facebook et comment vous en protéger.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.