L’intelligence artificielle est-elle bonne pour notre avenir ?

« Ce qui semble monstrueux aujourd’hui devient acceptable demain », mais à quel prix et jusqu’à quand ?

« Dieu créa l’homme à son image », mais celui-ci s’est rebellé contre le Créateur. Faisant ainsi, il décide de choisir lui-même ce qui est bon et ce qui ne l’est pas. Ce paradoxe de l’intelligence humaine résiste à l’Histoire. L’intelligence artificielle, par son essor vertigineux, par ses effets, nous conduit-elle vers l’avènement d’un paradis sur Terre ? Ou vers l’esclavage des hommes au service des machines ?

Deux éléments d’appréciation s’imposent, préliminaires à toute appréciation :

– La promesse de la venue d’un Messie s’appuie sur des miracles présents — ainsi l’annonce par Facebook de la mise en place d’un algorithme de reconnaissance d’images destiné aux non-voyants. Tant les grandes innovations — environnement, santé, défense, etc. — que les applications anecdotiques comme ces programmes qui cadrent nos actions — commander un repas, un taxi, rencontrer — reflètent toutes un ancrage idéologique, discret, puissant.

– La vision naïve de l’intelligence artificielle considère qu’il s’agit simplement de reproduire une « raison » qui existerait déjà.

Or, le propre de l’intelligence artificielle est son impermanence ; elle n’est jamais figée, elle est « à venir » : il appartient à l’Homme de la construire ; et pourquoi pas avec l’aide des ordinateurs ! Pour être réellement intelligente, elle devrait avoir achevé le miracle de n’être plus artificielle.

Comme l’illustre si bien Laurent Alexandre, chirurgien et auteur de La mort de la mort, l’homme pouvant désormais modifier l’homme, il sait rendre l’intelligence artificielle supérieure à l’intelligence humaine, les implants intra cérébraux servant d’interface avec les neurones. Depuis toujours, nous applaudissons ces révolutions technologiques, acceptant, sans vraiment la mesurer, la révolution transhumaniste ; ainsi ce qui semble monstrueux aujourd’hui devient acceptable demain.

Mais quel est le prix de ce « penser mieux », de ce « mourir moins tôt » ? Devenus capables de produire des scenarii plus vite que la nature n’applique le sien, n’y a t’il pas un seuil fatidique à ne pas dépasser ?

De grands entrepreneurs innovateurs ont mit beaucoup d’argent à la disposition des chercheurs pour mener de nombreux projets contre les dangers de l’intelligence artificielle. Inconcevable cependant de nier les bienfaits de l’intelligence artificielle : fiabilité, sécurité, économie, résoudre des meurtres, sauver des vies…

Il est heureux de constater qu’un appel unanime des responsables de ce secteur se fait jour, réclame une démarche globale de régulation….. A suivre

Informatique appliqué
Sécurité des biens et des personnes Audit Conseil Expertise

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close