Test du NAS APPEX Synology DS1618+… jusqu’à 16 baies

Aujourd’hui, le Synology DS1618+ est en test à la rédaction. Ce NAS est destiné aux professionnels et aux geeks en manque d’espace stockage. Le boîtier dispose de 6 baies (extension possible jusqu’à 16). Il est construit autour d’un processeur Intel Quad Core cadencé à 2,1 GHz épaulé par 4 Go de RAM (extensible). Enfin, il possède également un emplacement PCIe pour y ajouter une carte d’extension…

Synology DS1618+

Le boîtier D1618+ est disponible depuis plusieurs mois déjà et il était temps pour nous de vous le présenter en détail. Extérieurement, il ressemble d’autres NAS Synology de sa catégorie. C’est à l’intérieur que les choses ont évolué…

Contenu de la boîte

Commençons par le contenu du colis, on retrouve :

  • Le NAS DS1618+ en lui-même ;
  • 2 câble réseau RJ45 Cat.5e ;
  • Des vis pour fixation de disques durs (2,5 pouces) ;
  • Un câble d’alimentation ;
  • Le guide de démarrage rapide
  • Un guide présentant C2 Backup (1 mois offert).

Voilà pour le contenu de la boîte.

Construction

Le DS1618+ reprend les traits de ces prédécesseurs. Le boîtier est en métal noir et en plastique à l’avant. De face, il en impose avec l’alignement des 6 baies. En haut, on retrouve le bouton marche/arrêt ainsi que les LED de fonctionnement. En bas à droite, un port USB 3.0 est présent, facilement accessible. À l’arrière, les 2 ventilateurs de 92 mm occupent une bonne moitié de l’espace. Au niveau de la connectique (à l’arrière toujours), on retrouve 2 ports USB 3.04 ports Gigabit2 ports eSATA pour les baies d’expansion par exemple. Enfin, n’oublions pas l’emplacement PCIe. Il permet d’ajouter une carte d’extension (carte réseau 10 Gbit/s ou M.2 SSD). On aurait aimé avoir 2 emplacements M.2 dédiés comme pour le DS918+.

À l’intérieur, le NAS est construit autour d’un processeur Intel Atom C3538 quad-core cadencé à 2.1 GHz et 4 Go de RAM en DDR4 (extensible jusqu’à 32Go). L’accès à la RAM est facilité grâce à une petite trappe au-dessous du boîtier. Pour information, ce processeur obtient un score CPU PassMark de 2538 points.

Pour nos tests, nous avons demandé à Synology une carte 10Gbit/s. Nous avons reçu une carte E10G17-F2 (2 ports SFP+). Notre demande a été faite avant l’arrivée de la carte E10G18-T1(Ethernet) 😉

Installation des disques

Comme pour la majorité des NAS du constructeur, il n’est pas nécessaire d’ouvrir le NAS pour installer les disques. Les racks sont extractibles (à chaud) et aucun outil n’est nécessaire pour installer des disques 3,5 pouces. On déclipse et on (re)clipse les barres latérales en quelques secondes. Les amortisseurs/coussinets sont toujours présents de chaque côté du rail afin de réduire les vibrations des disques… et donc le bruit.

Pour les SSD ou disques 2,5 pouces, il faudra jouer du tournevis cruciforme. L’opération ne prend que quelques minutes.

DSM et compagnie

Les NAS Synology fonctionnent avec DiskStation Manager (DSM). Il s’agit d’un système complet basé sur Linux et optimisé pour le fonctionnement des NAS. Il permet de gérer les protocoles de communication Windows/Mac/Linux, les dossiers partagés, les utilisateurs et leurs droits… avec une interface d’administration accessible. Les plus expérimentés ne sont pas en reste puisque les paramètres sont très nombreux.
DSM 6.2.1
Par défaut, DSM remplit toutes les fonctions d’administration du NAS. Cependant, l’utilisateur peut avoir d’autres besoins. Le Centre de Paquets contient de télécharger et installer de nombreuses applications : station de téléchargement (http, ftp, torrent…), surveillance à l’aide de caméras IP, antivirus, serveur Web, serveur Mail, Cloud, Plex, WordPress, etc. Si cela ne suffit pas, Docker est également disponible ainsi que la virtualisation de machine.

Enfin, le constructeur fournit également des applications pour ordinateurs (Windows, macOS, Linux), mobiles/tablettes (Android, iOS, Windows Phone) pour la sauvegarde, la protection, la visualisation de vidéos, l’écoute de musique… même en déplacement.

Performances

Petit rappel du protocole de tests sur Cachem utilisé depuis de nombreuses années. Il permet d’obtenir des données fiables et comparables (aux autres NAS testés ici). 4 applications de mesure sont utilisées (macOS et Windows). Ensuite, des transferts de fichiers de tailles différentes dans les 2 sens (NAS vers Ordinateur puis Ordinateur vers NAS) sont réalisés :

  • Petite taille : 100 fichiers d’une taille allant de 500 Ko à 12 Mo (MP3, Photos, Office) ;
  • Taille moyenne :  30 fichiers de 12 à 350 Mo (DivX, fichiers RAW, Zip) ;
  • Volumineux : 10 fichiers ayant une taille comprise entre 4 et 10 Go (MKV, ISO).

À l’issue des tests, une moyenne des transferts (exprimé en Mega-Octets par seconde) est calculée et représentée sous forme de graphiques. Plus le nombre est important, plus le NAS est rapide. Pour ces tests, le NAS a été configuré en RAID 0 avec 2 SSD en ext4, une carte 10 Gbit/s et DSM 6.2.1.

Le NAS assure en lecture et peut passer la barre des 1000 Mo/s sans souci en lecture, c’est beaucoup plus compliqué en écriture. C’est compliqué… quelque soit la taille des fichiers. On vous rassure, il s’en tire très bien depuis 367 Mo/s jusqu’à 526 Mo/s en moyenne. Il passe même la barre des 600 Mo/s dans certains cas (unitairement).

Avec le chiffrement des données activées, c’est un peu plus compliqué… en notamment en écriture. S’il y a un impact en lecture, les difficultés sont principalement en écriture. Les débits sont divisés par plus de 3.

Pour les tests complémentaires, le NAS a été configuré en RAID 5 avec 3 disques dursformatés en Btrfs et toujours la carte 10 Gbit/s.

En RAID 5, les performances sont meilleures en lecture et écriture sur les petits fichiers. Sur les fichiers de taille moyenne, c’est un peu au-dessous en lecture, mais l’écart est minime. Par contre sur les gros fichiers, il y a un écart plus flagrant… normal.

Globalement avec le chiffrement activé, on obtient de meilleurs résultats en RAID 5 par rapport au RAID 0. Cependant, il y a toujours un gros écart avec ou sans chiffrement… principalement en écriture.

Consommation électrique et nuisance sonore

En utilisation normale, la consommation du NAS est inférieure à 40W. Si vous lancez un transfert un peu lourd avec le chiffrement activé, la consommation oscille entre 43 et 45W avec 3 disques durs et 2 SSD.

energie

Côté bruit, il n’est pas dès plus silencieux, mais il n’est pas bruyant. Les petits amortisseurs au niveau des disques réduisent les vibrations des disques.

Conclusion

Le Synology DS1618+ est un excellent produit ! Ce NAS se destine bien entendu aux professionnels, mais aussi aux plus Geeks d’entre nous. Il est complet, évolutif, rapide et son système embarqué DSM est au-dessus du lot. La barre est très haute, mais nous avons quelques regrets. Si le NAS peut recevoir jusqu’à 16 baies (avec les unités d’expansion), nous aurions aimé y trouver un deuxième PCIe ou 2 emplacements SSD M.2. Le 10 Gbit/s permet de profiter pleinement des possibilités offertes par les disques durs et SSD. Cependant, avec le chiffrement activé, le NAS montre quelques limites. Sommes-nous trop sévères ? Certainement… mais nous sommes ici en présence d’un NAS qui se veut haut de gamme. Son tarif est de 855€ TTC, une proposition très intéressante.

8.8LA NOUVELLE RÉFÉRENCE…

Serions-nous en face du nouveau mètre étalon des NAS 6 baies et plus ? Le test du Synology DS1618+ permet de dire que ce nouveau boitier à tout d’un grand. Il est rapide, complet et disponible pour environ 850€. Cependant, on a pu constater que le NAS pouvait rapidement atteindre ses limites, notamment avec le chiffrement des données. Est-ce un souci applicatif, un problème de réglage ou un un manque de vélocité du processeur ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close