Perceval : pour contrer les escroqueries à la carte bancaire

Perceval protege contre les fraudes a la carte bancaire

Perceval est un site qui a été créé par la Gendarmerie nationale. Il est destiné à combattre la cybercriminalité et la hausse inquiétante des fraudes perpétrées avec des numéros de cartes bancaires. Ainsi, les victimes peuvent plus rapidement signaler le préjudice qu’elles ont subi. En cas de vols de liquidités, leur déclaration permet aussi d’accélérer leur remboursement.

Perceval : un outil anti-fraude

En 2016, le chiffre des transactions frauduleuses réalisées à l’aide de cartes bancaires a fortement augmenté. Il y a deux ans, on a constaté que les numéros de cartes sur lesquels au moins une fraude était enregistrée représentait un pourcentage de plus de 30 %. Un bilan alarmant. Au total, cela constitue plus de 1,1 million de transactions malhonnêtes. Pour endiguer cette vague croissante, la Gendarmerie nationale a conçu une plateforme répressive. Désormais, celle-ci est mise en place sous le nom de Perceval. En fait, ce nom chevaleresque est un acronyme. Il résume la très longue appellation : « Plateforme Électronique de Recueil de Coordonnées bancaires et de leurs conditions d’Emploi rapportées par les Victimes d’Achats frauduleux en Ligne. »

Perceval : pour signaler une fraude à toute heure

Cette plateforme de sécurité est ouverte 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. On peut la contacter en utilisant n’importe quel type de terminal numérique (smartphone, tablette, ordinateur). Ainsi, toute personne victime d’une escroquerie réalisée à partir d’une carte bancaire peut la signaler à la police. Pour cela, elle n’a plus besoin de se déplacer. Grâce à Perceval, pour enregistrer leur déposition, les victimes ne sont plus obligées d’aller dans un commissariat ou une gendarmerie.

Perceval : un service de déclaration simplifiée

Les numeros de cartes bancaires peuvent etre voles

Se connecter au système Perceval est simple. Pour cela, il suffit d’aller sur le site du Service Public, puis de sélectionner l’onglet « Fraude à la carte bancaire ». Ensuite, la victime peut remplir un questionnaire. Celui-ci enregistre les circonstances dans lesquelles la fraude a eu lieu. Évidemment, ce questionnaire comporte le numéro de la carte bancaire concernée, le nom de la banque émettrice, ainsi que la date, la nature de l’achat, ainsi que son montant.

Perceval : pour mieux détecter et se faire rembourser

Après la déclaration, une fois l’identité du plaignant vérifiée, celui-ci reçoit une attestation qui comporte un code-barres. Ce document a valeur d’attestation. Il est considéré comme étant officiel. Par la suite, il permet un remboursement rapide. Ainsi, l’établissement bancaire du plaignant peut le recréditer des sommes frauduleusement débitées. Cette procédure met fin au préjudice financier. Perceval doit aussi permettre aux services de police, en effectuant des recoupements, d’identifier les agissements des réseaux organisés de cybercriminalité.