Géolocalisation : Google vous traque, que vous le vouliez ou non

Sécurité : Selon l’agence de presse Associated Press, la désactivation de la géolocalisation sur Android ne suffit pas à complètement stopper l’enregistrement de votre position par Google. D’autres options doivent être désactivées pour bloquer complètement les fonctionnalités de géolocalisation.

Pas facile de se débarrasser de Google une fois que l’on a mis un téléphone Android dans sa poche. Contrairement à son principal concurrent, Android ne fait pas mystère de son modèle économique, qui s’appuie en grande partie sur la collecte et la monétisation des données personnelles de ses utilisateurs. Mais Android offre des outils permettant de désactiver cette collecte via un onglet des paramètres entièrement dédié à la géolocalisation. Celui-ci offre la possibilité de désactiver la géolocalisation via un simple bouton que l’utilisateur peut activer ou désactiver.

Simple et limpide ? Selon les journalistes de l’agence Associated Press, la réalité des choses est bien plus complexe. Comme l’explique l’agence de presse dans un article, la désactivation de ce paramètre ne suffit pas à désactiver complètement le pistage de l’utilisateur par Google. Comme le souligne l’agence, la désactivation de ce paramètre permet d’éviter que Google n’ait accès à votre historique de trajets quotidiens. Mais les téléphones Android continuent de géolocaliser l’utilisateur à intervalle régulier, capturant différents « instantanés » de la géolocalisation de l’utilisateur à différentes occasions. Ces données sont ensuite collectées par Google afin de personnaliser les publicités servies à l’utilisateur.

Clair comme de l’eau de roche ?

Cette géolocalisation « cachée » est déclenchée par plusieurs actions spécifiques, ont déterminé les journalistes d’AP, qui ont travaillé avec un chercheur de l’université de Princeton afin de mieux comprendre le mécanisme. Ainsi l’ouverture de certaines applications telles que Maps fait automatiquement remonter la localisation du téléphone vers Google, tout comme certaines requêtes spécifiques sur le moteur de recherche passées depuis le téléphone (AP cite à titre d’exemple la recherche « chocolate chip cookies » qui déclenche une géolocalisation.)

Les journalistes sont ainsi parvenus à retracer les trajets et les lieux fréquentés par le chercheur de Princeton travaillant avec eux, et ce malgré le fait que la géolocalisation était désactivée sur son téléphone. Pour désactiver ce pistage de l’utilisateur, il convient donc de désactiver non seulement la géolocalisation, mais aussi l’option « Activité sur le Web et les applications. » Ce comportement existe sur Android, mais les utilisateurs d’iPhone qui ont recours aux applications Google telles que Maps sont également concernés.

Interrogé à ce sujet, Google se défend en expliquant que l’ensemble des fonctionnalités est correctement présenté et que des pop up viennent prévenir l’utilisateur que certaines applications continuent de récolter sa position malgré la désactivation de la géolocalisation.

Catégories Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close